Théâtre / Danse / Musique Live / Vidéo-Projections
4.48 PSYCHOSE
Musique : Ryan Kernoa & Akosh Szelevenyi / Texte : Sarah Kane
Été 2005



Il y a un aquarium d’où les protagonistes tentent de reprendre leur souffle. Il y a le visage de cette femme en gros plan égrainant une sorte de journal plus clinique qu’intime. Il y a ces autres femmes, peut-être des reflets, qui dansent ou plutôt qui fragilisent le texte en l’incorporant, l’exposant à ses propres aphonies. Il y a cet homme, peut-être un psychiatre, qui s’exerce au scalpel de l’analyse. Il y a deux observateurs : un guitariste et un saxophoniste.






448-akosh-VC Il s’agirait de donner à entendre un texte inscrit sur quelques feuilles, 47 exactement, portant des signes destinés à être lus. Je répète : Ni psychologie ni personnage mais de l’encre et du papier.
Plus encore la question est de savoir comment peut-on incorporer un texte, comment peut-on en livrer ses densités et ses intensités par et dans le corps, par et avec la danse.

Mettre en scène 4.48 PSYCHOSE consisterait finalement à l’inspirer et à l’expirer, à l’explorer par et avec le souffle, quand bien même certains passages ne peuvent s’exprimer que par le bruissement du corps dans l’effort ou par l’apnée la plus prolongée possible.



EN (SA)VOIR + :

• Akosh Szelevenyi : www.ecrireunmouvement.com/akosh
• Nos partenaires projet par projet : www.ecrireunmouvement.com/partenaires
• Commander un DVD de l’une de nos créations
• Accéder directement à cette page : www.ecrireunmouvement.com/448



CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES :

• Nécessite un plateau de 10m d’ouverture avec gril technique à 5m50 de haut.
• Montage la veille de la représentation


ÉQUIPE ARTISTIQUE :
Conception : Thierry Escarmant / Mise en scène et Chorégraphie : Thierry Escarmant / Interprétation et composition musicale : Ryan Kernoa / Musique improvisée : Akosh Szelevenyi / Texte et Danse : Fanny Avram, Gilbert Traïna, Julie Dardey, Cécile Lefèvre, Laura Petrosino, Guillaume Milhac / Vidéo-projections : Médéric Grandet / Scénographie et Lumières : Guillaume Pons / Régies Techniques : Jean-Pierre Legout et Jean-Michel Noel / Graphiste : Jean-Marc Saint-Paul
Contacter quelqu’un : www.ecrireunmouvement.com/contact


PARTENAIRES :
Production : Écrire un Mouvement - Enfin le Jour / Co-Production : La Centrifugeuse (Service Culturel de l’Université de Pau) / Partenaires : Ville de Pau / Conseil Général des Pyrénées Atlantiques / Conseil Régional d’Aquitaine / Ministère de la Culture - DRAC Aquitaine.

La première de cette création fût présentée en Août 2005 dans le cadre du festival "L’été à Pau"


Téléchargeable en pdf (600Ko)
5 affiches de la première représentation avec Akosh S.
Graphiste : Jean-Marc Saint-Paul
ARCHIVES 2005
4.48 PSYCHOSE
6 Avril 2005
Danse / Musique Improvisée / Vidéo
Préfiguration de 4.48 Psychose (3ème Étape)
Inspiré du texte de Sarah Kane
4.48 PSYCHOSE
11 Fév 2005
Théâtre / Danse / Musique Improvisée / Vidéo
Préfiguration de 4.48 Psychose (2ème Étape)
Un texte de Sarah Kane
4.48 PSYCHOSE
6 Janvier 2005
Théâtre / Danse / Vidéo
Préfiguration de 4.48 Psychose (1ère Étape)
Un texte de Sarah Kane







Sarah Kane, dramaturge britannique, est née le 3 février 1971 à Brentwood dans l’Essex et est décédée le 20 février 1999. Elle a étudié le théâtre à l’Université de Bristol, dont elle fut brillamment diplômée, puis à l’Université de Birmingham. Ses pièces suscitèrent un scandale au Royal Court Theatre, et notamment Blasted (Anéantis), qui évoquait de façon crue et surprenante la violence du monde actuel à travers une histoire entre un journaliste grisonnant et une jeune fille naïve dont il abuse. L’intérêt de la pièce réside dans le rapprochement entre la violence « morale » et proche de la scène d’hôtel, et la violence lointaine de la guerre de Bosnie qui fait irruption dans la pièce en la personne d’un jeune soldat désabusé. Les critiques accablèrent la pièce et son auteur (« l’œuvre d’une ado suicidaire et frustrée »), malgré le soutien de nombreux artistes et notamment d’Edward Bond et de Harold Pinter.

Elle est également l’auteure de Phaedra’s Love (L’amour de Phèdre), Cleansed (Purifiés), Crave (Manque) et 4.48 Psychosis (4.48 Psychose) - où elle se livre plus que jamais. Le titre fait référence à 4h48 du matin, heure où elle se réveillait et où le désespoir se faisait le plus fort.

Sarah Kane se suicida à l’âge de 28 ans (en se pendant avec ses lacets dans les toilettes d’un hôpital) en 1999, un an avant la sortie de 4.48 Psychosis. Depuis quelques années, plusieurs critiques reconnaissent avoir mal jugé Sarah Kane et ses pièces connaissent un nouvel engouement.

« Je viens de me mettre au travail sur une nouvelle pièce dans laquelle il s’agit de la division entre la conscience et le corps. Pour moi la folie est liée à cette déchirure, et l’on n’a de chance de retrouver ce que l’on appelle son bon sens que si l’on se raccroche à soi-même, du point de vue spirituel, corporel, émotionnel. » / (Entretien de Sarah Kane avec Nils Tabert, février 1998)




LA COMPAGNIE & THIERRY ESCARMANT :

Thierry Escarmant est chorégraphe, metteur en scène et auteur de textes pour la scène. Il assume la direction artistique d’Écrire un Mouvement, une compagnie implantée à Pau depuis 1989 au sein de laquelle il réalise ses projets. Il propose sous l’intitulé ‘‘Un Théâtre du Corps’’ des pièces combinant la danse, le texte et l’image. Le corps en termes d’implication et d’engagement est central dans ses projets, qu’il s’agisse du rapport à la danse, au texte, à la musique ou à la vidéo.

Thierry Escarmant envisage les manifestations publiques comme un moyen permettant d’ouvrir des espaces de rencontres, d’échanges et de questionnements. Il s’agit pour lui d’interagir et d’entretenir un dialogue avec la cité dont l’enjeu est le partage et la construction de valeurs. La volonté étant d’aiguiser un rapport d’attention au monde, une vigilance à l’aune de la vulnérabilité humaine.

En ce sens, au-delà des créations et de la dimension poétique, l’intention serait d’écrire un mouvement en tant qu’action collective. C’est cette dimension qui l’a conduit à s’impliquer dans la création du ‘‘Festival le Grain de la Voix’’ puis dans la fondation d’une Maison de la Poésie et des Écritures Contemporaines à Pau.

Écrire un Mouvement, c’est aussi un espace de travail, mis à disposition par la Ville de Pau, ponctuellement ouvert aux projets d’autres artistes et structures culturelles, pour des résidences de création ou des représentations.



CRÉATIONS :
Déjà si loin / 2000 (Texte / Danse) - Parlez-moi / 2002 (Texte / Danse / Vidéo) - Quelqu’un / Solo pour Gilbert Traïna / 2003 (Texte / Danse / Vidéo) - N’ayons l’air de rien / 2004 (Danse) - 4.48 Aphone, avec Christophe Rocher, Michel Doneda et Xavier Hayet / 2005 / (Danse / Musique improvisée) - 4.48 Psychose / Texte de S. Kane, avec Akosh S. et Ryan Kernoa / 2005 (Texte / Danse / Video / Musique Live) - Alpha / 2007 (Texte / Danse / Musique live) - Beta / 2007 (Texte / Danse / Musique live) - Pour rire Pour passer le temps / 2009 (Corps et Voix) - Qu’avez-vous vu ? / Co-signée avec Manon Avram / 2012 (Danse / Texte / Images) - Quand je serai(s) grand. / 2013 (Jeunes Publics - Danse / Texte / Vidéo) - Un3Mars1996 / Co-signée avec Manon Avram / 2014 (Danse / Texte / Images).



PETITES FORMES & LECTURES : (Mêlant Danse et Musique Live selon les projets)
Écrire de Marguerite Duras / Récit - L’œil se scrute de Charles Juliet / Poésie - Ce qui s’appelle crier de Joris Lacoste / Pièce radiophonique - De l’impossibilité & Froid des limites d’Antonio Gamoneda / Poésie - Notre besoin de consolation est impossible à rassasier de Stig Dagerman / Récit - L’eau Mate & Elena de Bernard Manciet / Nouvelle - Éclisse de Jacques Dupin / Récit - L’homme assis dans le couloir & Le square & La vie matérielle de Marguerite Duras - Cadavres, si on veut de Didier-Georges Gabily / Article de presse - Le testament de Vanda de Jean-Pierre Siméon / Théâtre.



CRÉATIONS LORS DE WORKSHOPS :
Le temps et la Chambre / Botho Strauss avec l’école de danse HD (2002) - Assez, avec les étudiants du Lycée agricole de Montardon (2003) - N’ayons l’air de rien, avec les étudiants de l’École Supérieure des Arts de Pau (2004) - Leçon inaugurale de Roland Barthes avec les élèves de l’école de danse HD (2004) - L’air de rien avec les jeunes musiciens du GAM au Musée des Beaux Arts de Pau (2004) - Qu’en pensez-vous ?, avec les étudiants du Lycée agricole de Montardon (2004) - Le progrès, une idée morte ?, avec les étudiants du Lycée agricole de Montardon (2005) - Ouvrons les Guillemets, avec des étudiants de l’Université de Pau (2006) - Gamma, avec les lycéens de l’option cinéma du Lycée de Vierson (2007) - Gamma, avec les étudiants de l’École Supérieure des Arts de Pau (2008)



QUELQUES COLLABORATIONS AVEC D’AUTRES ARTISTES ET ÉQUIPES :
Musiciens : Michel Doneda, Christophe Rocher, Akosh Szelevenyi, Xavier Hayet, Ghislain Jantroy, les groupes Kourgane ou Man - Arts Urbains : Stany Cambot (Échelle Inconnue / Rouen), Gabi Farage (Bruit du Frigo / Bordeaux) - Théâtre : Francis Sourbié (Cie Théâtre de Novembre / Paris), Kristian Frédéric (Cie Les arts qui bougent / Bayonne) - Danse : Manon Avram (Collectif KO.COM / Marseille)



CRÉATIONS CO-SIGNÉES AVEC RICHARD CAYRE :
Danse pour Léonor Fini, (1992) / Les Auréoles Imprécises (1993) / Ordalie par les roses (1994) / Hostia (1995) / Le bal des ardents (1996) / Tout va bien (1997) / Noces (1998) / Français, encore un effort (1999) / Antigone à la plage (1999).